La video des 10 ans!

Le 4 octobre 2011, les Entretiens de Valpré fêtaient leur 10ème anniversaire. L’occasion de revenir sur ceux qui « font » Valpré, sur ce qu’ils y apportent, sur ce qu’ils viennent y chercher.

Entrepreneurs, grands patrons, bénévoles, DRH, magistrats, syndicalistes, prêtres, salariés… Une video réalisée par Emmanuelle Dancourt et Antony Manet. 

Le mot de François Villeroy de Galhau, directeur des réseaux France de BNP Paribas

« L’esprit d’entreprendre, le financement de l’économie, le soutien aux créateurs sont autant de missions que BNP Paribas s’est engagée à mettre en œuvre pour favoriser le développement économique et social. La mission d’une banque, ce n’est pas je ne sais quelle spéculation virtuelle : c’est, au cœur du réel, de financer les projets des uns en gérant l’épargne des autres.

Plus que jamais dans cette crise qui dure, nous sommes engagés aux côtés des entrepreneurs, artisans et commerçants pour leur faire crédit. Les entretiens de Valpré sont l’opportunité pour de nombreux chefs ou créateurs d’entreprises de réfléchir à leur démarche pour la mener à bien dans un contexte éthique et social.

 C’est donc dans une suite logique que nous nous associons une fois encore à ces rencontres et en célèbrons le dixième anniversaire, pour illustrer notre présence, notre contribution et notre engagement en faveur de la société. »

François Villeroy de Galhau, directeur des réseaux France de BNP Paribas

BNP Paribas est partenaire des Entretiens de Valpré

Les « entretiens de la liberté »

Un post du père Antoine Guggenheim, directeur du pôle de recherche du Collège des Bernardins, sur les Entretiens de Valpré:

Il est essentiel de nourrir, partout en France et de multiples manières, les points de contact entre les producteurs de richesse économique et de valeur ajoutée sociale et les chercheurs de sens et d’absolu. La recherche spirituelle des personnes et des sociétés humaines ne peut s’abstraire des questions socio-économiques sans se « désincarner » ; la fonction de l’économie devient opaque si elle perd de vue ses enjeux humains et sa finalité. Poursuivre la lecture de ce post

Découvrez tous les articles écrits par le père Antoine Guggenheim sur le blog de la recherche des Bernardins.

Bruno Bonnell : la robotique au service de la doctrine sociale

Son modèle d’entreprise, c’est la « cathédrale », sa nouvelle frontière, la robotique. Et son moteur caché, un jeune fils atteint d’une maladie rare… Portrait d’un chef d’entreprise non conformiste qui s’investit au service de la doctrine sociale de l’Église.

Bruno Bonnell

Un article de Samuel Pruvot paru sur le site internet de Famille Chrétienne le 5 septembre 2011:

Grand chauve bruni par le soleil, Bruno Bonnell est comme une boule de feu, une bouffée d’air… 

Bruno Bonnell co-animera l’atelier « Entreprendre et Equilibre de vie » avec Christophe Valtier (RH Bayard Presse) mardi 4 octobre 2011, de 17h à 18h30

Faire fructifier les talents

« On parle beaucoup de la finance islamique : et si on parlait de finance chrétienne ? » ; c’est sur cette interpellation d’un chrétien, entrepreneur et dirigeant lyonnais, que l’équipe d’Angelor s’est penchée sur le montage d’une société d’investissements, aux valeurs directement puisées dans la Pensée Sociale Chrétienne, aussi connue sous le nom de doctrine sociale de l’église.

Sébastien Bonte, fondateur de SIMBA Talents

Après un an de gestation est ainsi née Simba  TALENTS – Simba étant l’acronyme des Sociétés d’Investissements Mutualisés de Business Angels adossées au réseau Angelor. Présidée par Sébastien Bonte, par ailleurs gérant fondateur de Angelor, elle a pour actionnaires fondateurs notamment Jean-Frédéric Geolier – président fondateur de la société 1001 Repas et par ailleurs membre du CA de RCF et de Asmae – l’association de Sœur Emmanuelle, ainsi que Guillaume Mulliez- PDG fondateur de la société Dimo Gestion et par ailleurs très impliqué dans le scoutisme, le Réseau Entreprendre et Sports dans la Ville.

Simba TALENTS veut – contrairement aux fonds où les souscripteurs particuliers sont anonymes, rester à taille humaine et ne regrouper que 50 actionnaires qui investiront 1 million d’euros d’ici fin 2012, en s’engageant auprès de 10 entrepreneurs maximum, dirigeants de petites entreprises en croissance pour générer ainsi des créations d’emplois bienvenues en ce contexte de crise.

Volontairement ouverte et aconfessionnelle, les valeurs de Simba TALENTS peuvent s’appliquer à tous : Confiance et Engagement, Liberté et Responsabilité. Ces valeurs sont cependant inspirées des principes de la pensée sociale chrétienne : acteurs de la création engagés pour le service du bien commun, exercer l’autorité sur les principes de subsidiarité et de participation, faire un usage juste de la propriété avec une option préférentielle pour les pauvres. Pour les aider à veiller à la cohérence de leurs pratiques avec ces valeurs, les actionnaires de Simba TALENTS seront accompagnés par le père Eric de Nattes – curé de St Bruno à la Croix-Rousse, supérieur de la tutelle des établissements scolaires « les Chartreux » et conseiller spirituel de l’association des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens de Rhône-Alpes.

Les entrepreneurs qui profiteront des apports en capital, en compétences et en réseaux des actionnaires de Simba TALENTS, seront incités à réfléchir sur leur manière de développer leurs entreprises.

Pour plus de renseignements : Sébastien Bonte : sebastien.bonte(at)angelor.fr – 04 77 42 32 35 – www.angelor.fr

Sébastien Bonte co-animera avec Julien Rérolle (Fondateur de Spread Research) l’atelier « Entreprendre et Finance » mardi 4 octobre de 17h à 18h30.